Atelier pour l’Élaboration de la Politique Nationales des Laboratoires

L’atelier était a été organisé par le Ministère de la Santé Publique avec l’appui technique et financier de l’Organisation Mondiale de Santé. O M S ).

Pendant quatre jours les experts et les techniciens vont identifier a travers un processus participatif’ les forces et faiblesses du système de laboratoire, les éléments clés qui doivent être inclus dans la politique de laboratoire afin d’élaborer une première version de la Politique Nationales de Laboratoire au Tchad.

Dans le cadre de la réforme du Système de Santé, le Gouvernement du Tchad et en particulier le Ministre de la Santé Publique a entrepris d’organiser son système des laboratoires conformément aux normes internationales.

En effet, Il faut souligner que le Laboratoire est un outil important de diagnostic, de surveillance et de détection des pathologies de toutes sortes. Le laboratoire à travers le diagnostic biologique est présent avant, pendant et après une prise en charge médicale.

Ayant une position stratégique dans le système de santé, son organisation s’impose pour qu’il réponde aux attentes de la population. C’est à ce titre que le processus du renforcement dudit secteur a été enclenché avec la création de la Direction des Laboratoires.

Il s’en est suivi une évaluation du système des laboratoires en mai 2018 avec l’assistance technique de l’OMS.

Cet état de lieu était la première étape de processus vers l’édification du Système des Laboratoires. Cette évaluation a donné une image précise et réelle du Système de laboratoires.

Des recommandations en sont découlées, lesquelles ont fait l’objet d’un plan d’action ayant permis la tenue de ces assises, marquant ainsi la phase du processus. Cette activité s’inscrit dans la mise en œuvre du plan de développement sanitaire (P N D S) 2017- 2022 du Tchad.

L’élaboration de cette politique vient à point nommé, car elle aura l’avantage d’accompagner la modernisation du système de santé et l’amélioration de la qualité de la prise en charge médicale au Tchad.

C’est aussi une opportunité pour élargir les offres de soins dans le cadre de la Couverture Sanitaire Universelle(C S U) en cours d’implantation.Cet atelier est l’une des preuves de la mise en œuvre des actions de ce plan.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP

2019-02-27T10:15:45+00:00