ASSISES NATIONALES 2019: Première Journée

Le coup d’envoie des travaux a été donnée par le Ministre d’État, Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République Représentant son Excellence le Président de la République, Chef de l’État, Chef du Gouvernement.

La tenue de ces assises se justifie par l’importance et le rôle que jouent les médicaments, ils constituent le socle du système de santé.

Dans l’histoire de l’humanité les médicaments à toujours joué des rôles culturel, social, économique et médical indéniables.

Le rôle économique du médicaments, autrefois symbolique dans nos traditions a totalement changé avec l’innovation et le développement pharmaceutique, ainsi que la mondialisation et la capitalisation des systèmes économiques.

L’objectif de ces assises est d’améliorer l’accès à des médicaments de qualités pour la santé humaine et animale.

Pendant trois jours les participants vont échanger au tours des thèmes qui sont notamment :

? Le cadre législatif et réglementaire du secteur pharmaceutique au Tchad, présentation des textes internationaux, sous régionaux sur les médicaments,

?Approvisionnement et distribution,

? Ressources humaines et financières.

Le Représentant de l’organisation mondiale de la Santé au Tchad, docteur JEAN BOSCO NDIHOKUBWAYO, a noté : “l’heure est venue de jeter les bases solides d’une organisation profonde, adéquate, pérenne et résilience de notre secteur pharmaceutique et partant du système de santé dans l’optique de l’objectif du triple milliards décliné dans le 13 ème programme général de travail de l’OMS”.

JEAN BOSCO NDIHOKUBWAYO salut le leadership et la clarté de vision de son Excellence Président de la République, Chef du Gouvernement.

Il exprime le désir ardant de son institution que ces assises accouchent de directives claires et précises et de la volonté politique conjuguée aux efforts des partenaires techniques et financiers, permettant une issue favorable aux différentes recommandations qui seront adoptées pour la réorganisation du secteur pharmaceutique au Tchad.

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a déclaré pour sa part que malgré le contexte économique difficile, le Tchad continue à fournir d’énormes efforts pour assurer une bonne prise en charge sanitaire en allouant une grande part de son budget à l’acquisition des produits médicaux, l’instauration de la gratuité des soins d’urgence et la prise en charge gratuite des maladies prioritaires à savoir le VIH SIDA, la tuberculose, le paludisme chez la mère et l’enfant, le dialyse ainsi que la vaccination.

À ces actions s’ajoutent, la formation des agents qualifiés (300 étudiants à Cuba), la construction des hôpitaux nationaux provinciaux, de districts et des centres de santé.

Le Représentant du Président de la République Chef de l’État, Chef du Gouvernement, KALZEUBE PAHIMI DEUBET, Ministre d’État Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République a mentionné que le Gouvernement de la République du Tchad a toujours inscrit la question des médicaments au centre de la politique nationale de santé comme le prouve la part non moins importante des ressources qui sont annuellement allouées à l’approvisionnement en médicament et divers produits pharmaceutiques.

Le Ministre d’État a rassuré aux participants que des efforts seront poursuivis et renforcés pour rendre disponibles et accessibles des médicaments sur l’ensemble du pays.

Il a réitéré les sincères remerciements du Chef de l’État à tous les pays amis et à l’ensemble des partenaires qui ont toujours accompagné le Gouvernement dans les actions visant à améliorer la santé humaine et animale de notre pays le Tchad.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-04-21T21:27:46+00:00