Élaboration d’un document stratégique de santé et nutrition pour les réfugié et la population hôte

Le ministère de la santé et ses partenaires élaborent le document stratégique de santé et nutrition pour les réfugiés et la population hôte pour la période 2020-2024 à travers un atelier qui se tient du 16 au 19 juillet 2019.

Élaborer la stratégie de santé et nutrition pour les réfugiés et la population hôte afin de poursuivre l’intégration des réfugiés dans le système de santé tout en renforçant la capacité du système c’est l’objectif recherché a travers ces assises.

Le Tchad comptait 465 343 réfugiés et demandeurs d’asiles le territoire provenant majoritairement des pays voisins : Soudan, Centrafrique et Nigeria et résidant dans les provinces du Wadi Fira, Ouaddaï, Silas, Salamat, Moyen Chari, Mandoul, Logone oriental, Mayo kebbi Est, le Lac et la Ville de Ndjaména.

Un nombre considérable de ces réfugiés résident au Tchad il y a près de 15 ans.

Il est important de rappeler l’engagement manifeste du Gouvernement de la République du Tchad en faveur des réfugiés.

En décembre 2018, un mémorandum d’entente a été signé entre le Ministère de Santé Publique et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) dans le cadre de l’intégration des réfugiés dans le système national de santé.

Ce mémorandum est venu renforcer considérablement et durablement la collaboration entre les deux institutions.

Les soins de santé offerts aux réfugiés jusqu’à nos jours sont encore gratuit et fournis principalement par les partenaires de mise en oeuvre par le HCR bien que collaborant intimement avec les services déconcentrés du Ministère de la santé publique.

Il sévère hyper important qu’une stratégie et population hôte avec mise en place d’un système de recouvrement de coût.

C’est dans cette logique le HCR souhaite que tous les acteurs impliqués dans l’assistance sanitaire et nutritionnelle des réfugiés et de la population hôte se réunissent autour du Ministère de la santé publique pour élaborer une stratégie qui tracera les lignes directrices de l’assistance sanitaire et nutritionnelle à offrir à ces groupes de population dans les prochaines années.

Au cours ces assises, les participants vont définir les priorités stratégies en matière de santé et nutrition pour les réfugiés et de la population hôte, définir les modalités de renforcement du système de santé dans les camps et site au profit des réfugiés et de la population hôte en prenant en considération les besoins de fourniture de service de qualité et de renforcement de la capacité des districts à répondre aux situations d’urgence.

La facilitation de cet atelier est assurée par docteur GISLAINE ADA NGASKA, Administratrice Principale Régionale Santé Publique du Bureau Régional HCR de Dakar.

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-07-19T08:19:07+00:00