Formation pour la prévention de transmission du VIH de la mère à l’enfant au Mayo Kebi

La formation sera donnée par la délégation sanitaire de la province du Mayo Kebi à des prestataires du 28 au 30 mai 2019.

La Prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME), est un domaine prioritaire de la lutte contre l’infection à VIH SIDA au Tchad.

L’objectif du PTME, est de réduire la transmission de l’enfant à VIH de la mère à l’enfant qui est susceptible de se refaire pendant la grossesse, le travail et l’accouchement mais aussi au cours de l’allaitement maternel.

Les stratégies proposées pour réduire la propagation du VIH SIDA au Tchad visent a intégrer progressivement les activités de prévention de la transmission mère enfant dans le Paquet minimum ( PMA) et Paquet Complémentaire d’activités (PCA) dans les formations sanitaires : maternité, Centres de santé lors des consultations post natals et des consultations des nourrissons.

Pour l’année 2018, la couverture en Consultation Prénatale 1 ( CPN 1) est de 52% alors que c’est l’une des grandes portes d’entrée de la Prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant avec 11% seulement des Femmes enceintes dépistées et 36% de couverture en ARV maternel avec des disparités géographiques. 718 enfants exposés 42 seulement ont sous prophylaxie ARV et 21 qui ont été confirmés.

Le Délégué sanitaire provincial de Mayo Kebby Est, AZOUTENE VOUNKI a dit que cette formation vient à point nommé afin que les prestataires puissent fixer un objectif pour que leur province améliore ses indicateurs dans les mois qui suivront la présente formation.

Car selon lui, il est inadmissible que 48% des femmes enceintes ne sachent pas leurs statuts sérologiques parce qu’elles n’ont pas été vues à la Consultation Prénatale.

« Nous devons adopter des bonnes pratiques à l’issue de cette formation, toute femme enceinte doit être vue à la CPN et un dépistage précédé d’un counseling pré-test doit leur être proposé. Et toute Femme séropositivité doit bénéficier du traitement ARV et suivi jusqu’à l’accouchement » a indiqué le Délégué.

Il leur demande d’être assidu pendant cette formation qui sera animée par des facilitateurs chevronnés dans le domaine qui donneront le meilleur d’eux même.

Nadji Ndoumanbe Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques.

2019-06-02T04:43:12+00:00