Formation sur la surveillance des décès maternels et Néonatal

Le Ministère de la Santé Publique et ses partenaires Techniques et Financiers forment les formateurs sur la Surveillance des décès Maternels et Néonatals et la Riposte du 18 au 29 mars 2019 a Bakara.

La grossesse est un état physiologique qui devrait aboutir à une fin heureuse mais ceci n’est pas toujours le cas au Tchad ou les décès maternels sont très élevés.

Une grossesse mal gérée et/ou un accouchement qui ne se fait pas des conditions optimales conduisent souvent à des décès néonatals et les chiffres relatifs sont également élevés pour le Tchad.

Il existe des interventions que les structures sanitaires mettent en oeuvre pour assurer la prise en charge de la grossesse, l’accouchement et le post partum.

La surveillance et revue des décès maternels et néonatals est un exercice qui permet aux prestataires de revisiter leur performance et tout le circuit d’une femme qui n’a pas sauvé par les interventions mise en place.

L’objectif est de:

  • former un pool de formateurs en Surveillance des décès maternels et néonatals et la Riposte
  • renforcer les capacités des prestataires à notifier
  • faire une revue de décès maternels et néonatals.

Une vingtaine de participants composés de médecins gynécologues obstétriciens, de médecins chefs d’hôpital, de sages femmes, de responsables de la maternité venus des districts sanitaires d’Oum Hadjer, Melfi, Bitkine, Lai, Béré, Dono-Manga, Doba, Bodo et Bebidja.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP

2019-03-28T15:38:37+00:00