Journée Internationale des Sages Femmes

Le Tchad, à l’instar des autres pays de la planète, célèbre le 5 mai 2019 la journée internationale des sages femmes.

La journée est placée sous le haut patronage de son Excellence la Première Dame du Tchad, HINDA DEBY ITNO.

Cette journée est organisée par l’association tchadienne des sages femmes et maeuticiens en collaboration avec le Ministère de la santé publique et les partenaires.

Le thème choisi cette année est: « Sages femmes, défenseurs des droits des femmes ».

Cette journée nous rappelle l’importance du rôle des sages femmes qui consiste à l’amélioration de la santé maternelle dans le monde entier.

Depuis plus de 15 ans, le 5 mai est dédié à l’un des plus beaux métiers du monde. Il s’agit de la journée internationale des sages femmes.

« Cette profession comporte de multiples facettes et est encore trop méconnue du grand public », à relevé la présidente de l’association tchadienne des sages femmes et maeuticiens Mme SALAMATOU GODY.

Pour elle cette journée est une occasion de découvrir le métier de donneuses de vie, rendre hommage aux femmes qui le pratiquent et montrer leur importance au sein de la société.

La représentante des fonds des Nations Unies pour la Population au Tchad, docteur EDWIGE ADEKAMBI DOMINGO, a indiqué que le droit à la vie est l’un des droits fondamentaux qui est, et qui doit être protégé par les sages femmes.

Pour assurer ce droit, le Tchad a besoin de sages femmes qui maîtrisent parfaitement les compétences et les gestes qui sauvent les vies des mères et des nouveau-nés, et qui intègre la sensibilité culturelles dans la pratique pour réduire les perceptions et barrières socioculturelles qui freinent l’utilisation des services de santé maternelle.

Le Représentant du Ministre de la santé, Docteur HAMIT MAHAMAT AHMAT, Directeur Général Adjoint a mentionné que le Tchad, à travers le département de la santé, va continuer d’accroitre les investissements dans la formation des sages femmes et d’augmenter leurs effectifs, avec pour finalité de couvrir l’ensemble du territoire national.

Présidant la cérémonie, la Représentante de la Première Dame de la République du Tchad, conseillère à l’action sociale à la présidence, Docteur NGARMBATINA ODJIMBEYE SOUKATE CARMELE, a réitéré l’entière disponibilité de la Première Dame à poursuivre le combat avec les donneuses de vie, car c’est celui du Président de la République du Tchad IDRISS DEBY ITNO.

Elle ajoute que les consultations prénatales doivent se faire régulièrement pour éviter des surprises, des décès évitables. C’est à ces consultations justement que des anomalies pourraient être détectées et prises en charge à temps.

Rédaction

Nadji Ndoumanbe Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-05-05T19:17:52+00:00