LA NOUVELLE ÉQUIPE DU PROGRAMME SECTORIEL DE LUTTE CONTRE LE SIDA

La cérémonie de passation de service a été présidée par le Directeur des statistiques Sanitaires , de la Recherche et de la Planification Dr ISMAEL BARH BACHAR représentant le Directeur Général du ministère de la santé publique.

En matière de la riposte contre le VIH/SIDA , beaucoup d’efforts ont été faits par le Gouvernement du Tchad avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers , en instituant en 2007, la gratuité des antirétroviraux (ARV), le suivi médical et biologique au profit des personnes infectées par le virus du VIH.

Ces efforts consentis par le gouvernement et ses partenaires ont permis de faire chuter la prévalence du VIH de 3,3% en 2005 à 1,6 en 2015. Le nombre des personnes vivant avec le VIH sous traitement est passé de 5000 en 2005 à 65489 au 30 juin’ 2019.

D’après les données statistiques du PSLS/IST en 2018 de l’évolution des objectifs 90,90,90, elles ont permis de constater que noter pays le Tchad n a atteint que:

* pour le premier 90 relatif au dépistage : 55,9% d’adultes et 22% des’ enfants,

* pour le deuxième 90 relatif à la mise sous TARV des PVV : 55,7% d’adultes et 18% d’enfants,

* pour le troisième 90 relatif à la suppression de la charge virale , 0,6% d’adultes et 0% enfants qui ont une Charge virale indétectable a ce jour.

A l’égard de ces résultats , les défis restent encore dans l’atteinte du troisième 90 concernant la charge virale.

La nouvelle équipe se focalisera sur ce point pour améliorer l’activité des examens de la charge virale.

Ainsi les défis majeurs qui attendent l’équipe dirigeante à relever en matière de la lutte contre le VIH sont notamment :

La disponibilité des ARV, intrants et consommation dans tous les sites de prise en charge.

La mies en oeuvre des activités de la prise en charge des PVVH dans les districts sanitaires nouvellement créés,

L’effectivité de la délégation des tâches matière de la prise en charge des PVV à tout le personnel de santé et des agents de santé communautaire,

Booster les analyses de la charge virale des clients dans tous les sites de prise en charge des PVV.

La prise en charge pédiatrique,

La prise en charge des femmes enceintes infectées par le VIH.

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-11-22T10:06:23+00:00