La problématique de l’eau dans la lutte contre les maladies hydriques

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a eu une rencontre le mercredi 12 juin 2019 avec l’équipe du bureau de la Coopération Suisse au Tchad conduite par son Directeur, WILLI GRAF.

Les échanges ont porté sur la deuxième phase du Programme ResEau (cartographie des ressources en eau au Tchad).

Le programme ResEau est chargé de faire des études hydrauliques dans les zones du nord-est et du centre du pays.

Cette étude s’étendra dans d’autres provinces pour le même besoin.

La problématique de la lutte contre les maladies hydriques préoccupent les deux parties.

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a rappelé que l’eau est très indispensable pour la vie.

Pour lutter contre les maladies liées à l’eau, il est nécessaire que la population dispose d’une source d’eau potable.

Ainsi, le Gouvernement tchadien et ses partenaires continuent à conjuguer leurs efforts pour disposer de l’eau à la population.

Ces échanges ont permis au ministre et son interlocuteur de bien cerner les enjeux et défis d’ordre stratégique pour une meilleure conduite de ce programme qui est en cohérence parfaite avec les orientations stratégiques du Programme National de Développement 2017-2021.

Le document de projet de la phase 2 a été élaboré par l’équipe de projet composée du consortium CDS/Sarmap appuyé localement par le bureau tchadien RCS conduit par docteur Moussa Isseini.

Le Directeur du Bureau de la Coopération Suisse William Graf se dit que son institution reste disposée à accompagner le Gouvernement tchadien, pour fournir tous les renseignements en vue d’une meilleure exécution du programme.

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP

2019-06-16T19:03:19+00:00