Lancement du programme Securité Alimentaire et Nutritonnelle (SAN) du 11e FED

Lancement du programme Securité Alimentaire et Nutritonnelle (SAN) du 11e FED à Mongo dans la province du Guerra le 18 juillet 2020.
Au Tchad, la malnutrition demeure un problème majeur de Santé Publique, en dépit des efforts déployés par le Gouvernement ainsi que les agences du Système des Nations Unies et les autres partenaires humanitaires.
La crise nutritionnelle et l’insécurité alimentaire affectent chaque année les habitants de la ceinture sahélienne du Tchad. La Malnutrition Aiguë Sévère (MAS) reste une préoccupation humanitaire essentielle dans la ceinture sahélienne où son taux dépasse le seuil d’urgence de l’OMS (≥2%) depuis de nombreuses années.
Selon les résultats de l’enquête nutritionnelle SMART (2019) au niveau national, la prévalence de la Malnutrition Aiguë Grave est de 12,9% dont 2,9% de Malnutrition Aiguë Sévère.

Lancement du programme Securité Alimentaire et Nutritonnelle (SAN) du 11e FED

Vue cette problématique d’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le Tchad s’est engagé dans une démarche multisectorielle pour lutter contre ce fléau. C’est Ce qui conduit à la mise en place d’un système de suivi régulier de la situation nutritionnelle pendant la période de soudure à travers la conduite des enquêtes de nutrition et de mortalité rétrospective chez les enfants de moins de 5 ans et la population en générale afin de pouvoir disposer d’informations rapides et fiables en vue d’apporter une réponse appropriée.
Le lancement du programme sécurité alimentaire et nutritionnelle a vu la présence de plusieurs personnalités notamment le ministre de l’économie, de la planification du développement et de la coopération internationale, du Directeur général du ministère de la sante publique et de la solidarité nationale, du représentant de l’Union Européenne et de la coordinatrice du programme de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Lancement du programme Securité Alimentaire et Nutritonnelle (SAN) du 11e FED

Ledit programme comprend quatre composantes qui touchent les provinces du Ouaddaï, Guerra, Tandjilé et le Logone occidental et celle liée à la malnutrition est logée au Ministère de la santé publique et de la Solidarité Nationale.

2020-07-20T13:04:28+00:00