Le complexe hospitalo-universitaire le bon Samaritain Walia dispose un nouveau service des maladies infectueuses

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a préside la cérémonie de l’inauguration de service des maladies infectieuses du Complexe hospitalo-universitaire le Bon Samaritain de Walia, le Lundi 17 juin 2019.

Cette cérémonie inaugurale a vue la présence du Ministre de l’enseignement supérieur, de l’ambassade de France au Tchad et du Doyen de la Faculté de la médecine de Ndjaména ainsi que des professeurs du CHU et de la Faculté de médecine de Reims de France.

Le Complexe hospitalo-universitaire le bon samaritain de walia à une capacité d’accueil de 150 lits.

Il fait la promotion de soins de qualité pour la populations tchadienne.

Ce service est le fruit de la collaboration entre d’une part de l’Université de Reims Champagne Ardenne en France, et le CHU bon samaritain de Ndjaména.

Ce service ouvert en janvier 2019 augure pour les populations tchadienne, mais plus encore témoigne la qualité des relations bilatérales qu’entretiennent d’une part la France et le Tchad, mais d’autre part les deux institutions académiques.

L’objectif de la création de ce service consiste à soigner spécifiquement les maladies infectieuses (VIH, Tuberculose, Hépatites Virales, IST), pathologies qui sont un fléau pour la jeunesse tchadienne en première ligne les femmes et les enfants.

1650 patients vivant avec le VIH SIDA suivis et traités jusqu’à nos jours.

Le suivi des patients de cette cohorte nécessitait d’avoir un test de charge virale pour chaque patient au moins tous les 6mois, ainsi l’étape suivante a été d’avoir au laboratoire un secteur de BM capable de réaliser ce test indispensable au suivi thérapeutique des patients infectés par le VIH.

Cette étape fut atteinte en 2018 avec la précédente direction et avec l’appui du programme National Lutte contre le Sida.

Pour le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH la Coopération et le partenariat pour la Santé entre le Tchad et la France, est le fruit aujourd’hui à travers l’inauguration officielle d’un service des maladies infectieuses, constitue une priorité de premier ordre dans les politiques de Santé Publique initié par le Président de la République Chef de l’État, Chef du Gouvernement, IDRISS DEBY ITNO.

Ce partenariat fructueux , entre le CHU Bon Samaritain de Walia et l’Université de Reims, vient renforcer le combat pour la santé des populations mais aussi, constitue une opportunité à saisir tant du point de vue scientifique, universitaire que culturel.

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et Relations Publiques MSP

2019-06-18T00:11:41+00:00