Les acteurs de la santé se penchent sur la question de la santé publique à travers la 25eme édition du comité directeur

Placée sous le haut patronage du Ministre de la Santé Publique, la 25 ème session du comité directeur, qui se tient du 02 au 04 juillet 2019 à N’djaména, est un cadre d’échanges et de concertation entre les acteurs de la santé.

Cette session sera consacrée à la revue des activités des délégations sanitaires provinciales qui Sont les principaux responsables de la mise en oeuvre de la politique nationale de santé 2016-2030 sur le terrain.

Le comité directeur, qui se tient six mois après la dernière Session, est une innovation pour renforcer le suivi stratégique rapproché de la mise en oeuvre des activités sanitaires.

Le comité directeur est un cadre statutaire d’échanges et de concertation sur les problèmes du secteur de santé et se tient chaque année pour faire l’État des lieux de la mise en oeuvre des interventions sanitaires, identifier les goulots d’étranglement et proposer de nouvelles orientations pour relever les défis sanitaires.

Il regroupe les acteurs de la santé, notamment:

? les cadres du Ministère de la santé publique ;

? les autres département ministériels impliqués ;

? les partenaires techniques et financiers ;

? la société civile y compris les organisations de jeunes ;

? le secteur privé et les leaders communautaires.

En ouvrant les travaux, le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a déclaré que cette session se veut un exercice devant permettre d’asseoir la redevabilité dans la conduite des activités sanitaires en vue d’insuffler un nouveau dynamisme au secteur de la santé.

Ce qui s’inscrit bien dans la logique de la politique pour l’émergence du pays pays prônée par le Gouvernement sois la houlette du Chef de l’État , son Excellence IDRISS DEBY ITNO, qui fait de la gouvernance une de ses priorités.

AZIZ MAHAMAT SALEH, a ajouté que les défis sont nombreux et induisent la faible réponse de leur système, il leur demande de redoubler d’efforts, améliorer leurs manières de faire pour une prise en charge efficace des problèmes de santé avec la pleine implication de la communauté et des organisations de la société civile.

Pour cela, il invite les responsables sanitaires aux différents niveaux à tirer profit des échanges pour mieux corriger les dysfonctionnements qui seront relevés au cours de leurs discussions.

Nadji Ndoumanbe Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-08-14T19:10:33+00:00