Les députés votent la loi relative à la santé universelle au Tchad

149 pour, 0 contre et 0 abstention; c’est le résultat du vote de la loi relative à la couverture santé universelle au Tchad. C’était ce lundi 03 juin 2019 au palais de la démocratie de Gassi.

Les travaux de la plénière ont été dirigés par le Premier Vice Président de l’assemblée nationale, le député MOUSSA KADAME.

L’instauration de la Couverture Santé Universelle (CSU) au Tchad améliorera les conditions de vie des populations en facilitant l’accès à tous à un minimum de soins de santé de qualité.

Elle vise l’accès de toutes les populations à un paquet de soins de base. Elle contribue à la diminution de la part de paiement direct dans le financement de santé, protège aussi la population contre le risque de basculer dans la pauvreté du fait de la mâle et enfin la meilleure orientation de l’effort fiscal vers les personnes pauvres, tout en permettant à ceux qui ont une capacité financière de contribuer au financement de santé universelle.

Au Tchad, les droits à la santé et à la sécurité sociale sont inscrits dans la constitution de 2018, la déclaration universelle des droits de l’homme et les autres instruments internationaux auxquels notre pays a librement souscrit.

Le Tchad à l’instar des pays en développement est confronté à des défis sanitaires majeurs.

L’organisation mondiale de la santé défini la santé comme étant un état complet de bien être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Elle exhorte les pays africains à accélérer la réalisation de la couverture santé universelle qui est essentielle pour réduire le fardeau croissant des maladies transmissibles et non transmissibles sur le continent.

S’inscrivant dans cette dynamique, le Tchad, sous l’impulsion de la haute autorité du pays, s’est engagé dans un processus de mise en place des jalons de la couverture santé universelle.

Il s’agit pour le pays d’atteindre une situation dans laquelle les populations peuvent obtenir les services de santé dont elles ont besoins.

La mise en place de la couverture santé universelle au Tchad s’inscrit fans la vision 2030.

Elle est en cohérence avec l’axe 4 du Plan National de Développement 2017 – 2021. Ce plan s’articule autour de quatre axes stratégiques :

  • Le renforcement de l’unité Nationale,
  • Le renforcement de la bonne gouvernance et de l’État de droits,
  • L’amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne.

La lise en place de la couverture santé universelle participe d’une dynamique mondiale dans le cadre de l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD-3) en matière de santé.

Aussi, le projet est l’une des promesses de campagne du Chef de l’État, Chef du Gouvernement IDRISS DEBY ITNO a relevé le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH.

Pour lui l’adoption de ce projet de loi constitue la preuve de l’engagement du pays à accélérer la marche vers la Couverture Santé Universelle.

Cette dernière permettra également de rassurer les partenaires comme la Coopération Suisse qui se sont déjà positionnés pour accompagner la mise en oeuvre effective du dispositif : assurance santé a-t-il martelé.

Cette plénière a vu la présence de quelques membres du Gouvernement il s’agit du :

  • Ministre de la Santé Publique ;
  • Ministre de la Fonction Publique ;
  • Ministre de l’action sociale ;
  • Ministre de l’économie ;
  • Le Secrétaire d’État aux Finances.

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-06-03T15:30:17+00:00