Direction de la Nutrition et de Technologie Alimentaire 2019-07-14T20:29:40+00:00

Project Description

Direction de la Nutrition et de Technologie  Alimentaire

Article 86 : Placée sous l’autorité d’un Directeur, la Direction de la Nutrition et des Technologies Alimentaires a pour mission de définir, suivre la mise en oeuvre et évaluer les politiques et les stratégies en matiére de nutrition et de technologie alimentaire.

A ce titre, elle comprend les Services suivants :

  • le Service de la Technologie et de l’Hygiéne Alimentaire ;
  • le Service de la Prise en Charge et de la Surveillance Nutritionnelle ;
  • le Service de la Prévention et de Micronutriments ;
  • le Service de l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant.

SECTION I : Du Service de la Technologie et de l’Hygiéne Alimentaire (STHA)

Article 87 : Le Service de la Technologie et de l’Hygiéne Alimentaire est chargé de :

  • Définir et évaluer les politiques et stratégies en matiére de technologie et de l’hygiéne alimentaire ;
  • Coordonner et suivre toutes les activités liées à la sécurité sanitaire des aliments ;
  • Organiser la recherche opérationnelle afin d’améliorer les techniques de transformation et la conservation des produits alimentaires locaux ;
  • Veiller à l’application des textes l’égislatifs et réglementaires sur les denrées alimentaires ;
  • Apporter un appui technique et scientifique aux structures de contrôle de la qualité des aliments ;
  • Promouvoir le systéme d’analyse des risques et des dangers pour garantir la sécurité sanitaire des aliments sur le territoire national ;
  • Identifier et répondre aux besoins des manipulateurs des denrées alimentaires et des consommateurs ;
  • Promouvoir les procédés de transformation des produits agro-alimentaires et la biotechnologie.

SECTION II : Du Service de la Prise en Charge et de la Surveillance Nutritionnelle (SPCSN)

Article 88 : Le Service de la Prise en Charge et de la Surveillance Nutritionnelle est chargé de :

  • Définir et évaluer les politiques et stratégies en matiére de la surveillance nutritionnelle ;
  • Mettre en place un systéme d’information alimentaire et nutritionnelle ;
  • Elaborer les guides et/ou les protocoles de prise en charge nutritionnelle des enfants malnutris, des femmes enceintes et allaitantes et des personnes vivant avec le VIH/SIDA ;
  • Appuyer les formations sanitaires en matiére de nutrition ;
  • Coordonner et suivre les actions des partenaires dans le domaine de la nutrition ;
  • Assur la sensibilisation de la population en matiére de nutrition ;
  • Planifier, mettre en oeuvre des enquêtes nutritionnelle et alimentaire.

SECTION III : Du Service de la Prévention et de Micronutriments (SPM)

Article 89 : Le Service de la Prévention et de Micronutriments est chargé de :

  • Définir et évaluer les politiques et stratégies en matiére de micronutriments ;
  • Promouvoir la consommation du sel iodé ;
  • Evaluer les sites sentinelles dans le cadre de Troubles dus à la Carence en Iode (TDCI) ;
  • Redynamiser et renforcer les sites sentinelles par la mise à disposition des Kits ;
  • Evaluer le pourcentage des méres souffrant d’anémie modérée et sévére, celles recevant des suppléments de fer ;
  • Assurer la sensibilisation de la population.

SECTION IV : Du Service de l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (SANJE) 

Article 90 : Le Service de l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant est chargé de :

  • Définir et évaluer les politiques et stratégies en matiére d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant ;
  • Assurer la promotion de l’Allaitement maternel exclusif et de l’Alimentation de compléments ;
  • Assurer la sensibilisation de la population en matiére de l’alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant.