Direction de la santé de reproduction et de la vaccination 2019-07-12T16:46:09+00:00

Project Description

Direction de la santé de reproduction et de la vaccination

 Article 62 : Placée sous l’autorité d’un Directeur, la Directeur, de la Santé de Reproduction et de la Vaccination a pour mission de définir, suivre la mise en oeuvre et évaluer les politiques et les  stratégies en matiére de santé de reproduction et de vaccination.

A ce titre, elle est composée de :

  •   la Sous-Direction de la Vaccination ;
  •   la Sous-Direction de Santé de la Reproduction.

SECTION I : De la Sous-Direction de la Vaccination (SDV)

Article 63 : Placée sous l’autorité d’un Sous-Directeur, la Sous-Direction de la Vaccination a pour mission de définir, suivre la mise en oeuvre et évaluer les politiques et les stratégies en matiére de vaccination.

A ce titre, elle comprend les Services suivants :

  • le Service du Pilotage de la Vaccination (SPV) ;
  • le Service des Opérations de la Vaccinatin (SOV).

SOUS-SECTION 1 : Du Service du Pilotage de la Vaccination (SPV)

Article 64 : Placée sous l’autorité d’un Chef de Service, le Service du Pilotage de la Vaccination est chargé des missions suivantes :

  • Définir des stratégies opérationnelles qui répondent à la vision et aux priorités du Sous-Directeur de la Vaccination ;
  • Assurer la gestion efficiente des ressources de la SDV ;

Les Sections Suivantes sont rattachées au SPV :

  • la Section de la Planification et Études ;
  • la Section Administration et Finances ;
  • la Section Ressources humaines et Gestion de la performance.

Article 65 : La Section Planification, Programmation et Études (SPPE) est chargée de :

  • Concevoir les politiques et plans stratégiques pluriannuels destinés à assurer les niveaux de couverture et d’équité vaccinales appropriés ;
  • Assurer la programmation annuelle des activités de vaccination en concertation avec les acteurs en charge de leur mise en oeuvre ;
  • Définir les modalités de continuité des opérations lors de la survenance d’événements non programmés ;
  • Concevoir et mettre en oeuvre les systémes de suivi et évaluation permettant de mesurer le niveau d’efficacité des activités vaccinales et ce, à tous les niveaux de la pyramide sanitaire ;
  • Définir les systémes et procédures de collecte des informations nécessaires à la conduite des activités de la Sous-Direction de la Vaccination ;
  • Définir et piloter la mise en oeuvre des plans et outils d’amélioration de la qualité des données ;
  • Suivre la mise en oeuvre des stratégies, plans opérationnels et budgets associés ;
  • Rédiger les rapports de suivi des indicateurs de suivi des activités de vaccination ;
  • Contribuer aux études, enquêtes et évaluations des activités de vaccination.

La Section Planification, Programmation et Études veillera à identifier et le cas échéant, à mettre en oeuvre des synergies stratégiques et opérationnelles avec d’autres programmes de santé.

Article 66 : La Section Administration et Finances (SAF) est chargée de :

  • Concevoir les procédures opérationnelles normalisées conformes avec le cadre réglementaire des finances publiques, les exigences comptables et les exigences des audits financiers ;
  • Mobiliser les ressources financiéres nationales et celles apportées par les partenaires financiers ;
  • Définir les budgets des stratégies et plans opérationnels développés au sein de la Sous-Direction de la Vaccination ;
  • Assurer la disposition au moment opportun des fonds nécessaires à la mise en oeuvre des activités ;
  • Collecter auprés de chaque parties-prenantes financée les documents comptables justifiants ;
  • Apporter un soutien opérationnel au comptable du Trésor public ainsi qu’aux auditeurs interne et externe ;
  • Concevoir un manuel regroupant l’ensemble des procédures nécessaires à l’activité de la Sous-Direction et veiller à son respect.

Article 67 : La Section Ressources Humaines et Gestion de la Performance (SRHGP) est chargée de :

  • Concevoir des descriptions de poste pour l’ensemble des agents de la Sous-Direction de la Vaccination ;
  • Contribuer aux révisions des fiches de poste du personnel ne dépendant pas de la Sous-Direction de la Vaccination en collaboration avec les services compétents ;
  • Évaluer les besoins de personnel contribuant à la vaccination pour l’ensemble de la pyramide sanitaire ;
  • Définir les stratégies et plans opérationnels visant à répondre aux besoins de personnel permanent et temporaire contribuant à la vaccination et ce, pour tous les niveaux de la pyramide sanitaire ;
  • Définir les directives de gestion de la performance (soutien, délégation, transfert de tâches, action disciplinaire) ;
  • Suivre la performance du personnel ;
  • Concevoir des stratégies de formation,soutien pendant le service et coaching ;
  • Contribuer à la création d’un environnement qui soutient l’évolution  professionnelle et la rétention du personnel.

SOUS-SECTION 2 : Du Service des Opérations de Vaccination (SOV)

Article 68 : Placée sous l’autorité d’un Chef de Service, le Service des Opérations de Vaccination (SOV) est chargé des missions suivantes :

  • Mettre en oeuvre les activites planifiées ;
  • Assurer la coordination des travaux au quotidien.

Les sections suivantes sont rattachées au SOV :

  • la Section de la Vaccination ;
  • la Section Approvisionnement et Logistique ;
  • la Section Plaidoyer et Communication.

Article 69 : La Section de la Vaccination (SV) est chargée de :

  • Concevoir les stratégies opérationnelles de vaccination et accompagner leur mise en oeuvre (vaccination de routine, activités de vaccination supplémentaires et activités de vaccination intégrées) ;
  • Définir les procédures opérationnelles normalisées permettant de mettre en oeuvre les différentes stratégies vaccinales, pour l’ensemble des modalités et lieux de prestation de service ;
  • Conduire les activités vaccinales de riposte lors de la survenue d’épidémies pour lesquelles la vaccination constitue une réponse ;
  • Contribuer aux évaluations des stratégies opérationnelles et procédures vaccinales effectivement mises en oeuvre ;
  • Veiller à l’amélioration des stratégies et procédures vaccinales sur la base des recommandations issues des études, enquête et évaluations ;
  • Assurer le suivi des manifestations post vaccinales indésirables ;
  • Participer aux activités de surveillance épidémiologique aux côtés du Service Surveillance Épidémiologique .

Article 70 : La Section Approvisionnement et Logistique (SAL) est chargée de :

  • Concevoir les stratégies et programmes nécessaires à l’efficacité des chaînes logistiques de vaccination ;
  • Définir les procédures opérationnelles normalisées permettant d’assurer un approvisionnement ininterrompu des vaccins et consommables de qualité au sein des lieux de prestation de service (distribution, entreposage, suivi de température, destruction) ;
  • Planifier les volumes de vaccins et consommables nécessaires à la conduite des activités vaccinales ;
  • Assurer les achats et approvisionnements des vaccins et consommable ;
  • Assurer la disponibilité des moyens de distribution des vaccins et consommables ;
  • Assurer l’inventaire régulier de l’ensemble des équipements nécessaires à la vaccination (chaîne de froid, moyens roulants, piéces de rechange) ;
  • Définir les modalités de maintien en conditions opérationnelle des équipement nécessaires à la vaccination.

Article 71 : La Section Plaidoyer et Communication (SPC) est chargée de :

  • Concevoir et mettre en oeuvre une stratégie opérationnelle de plaidoyer, communication et engagement des parties prenantes de la vaccination ;
  • Mener les activités de plaidoyer auprés des parties prenantes susceptibles de contribuer à faire de la vaccination une priorité nationale, d’apporter et de pérenniser les ressources adéquates ;
  • Développer des relations et partager les informations pertinentes avec les autorités administratives et traditionnelles, les Organisations de la Société Civile, les Organisations Non Gouvernementales, le secteur privé et les médias ;
  • Développer des plans de communication de risque prêts à être déployés le cas échéant ;
  • Soutenir le développement et la dissémination des outils et ressources de communication Apporter aux différentes parties prenantes de la vaccination une expertise en matiére de développement, mise en oeuvre et évaluation des stratégies de communication.

SECTION II : De la Sous-Direction de Santé de la Reproduction (SDSR)

Article 72 : Placée sous l’autorité d’un Sous-Directeur, la Sous-Direction de Santé de la Reproduction, apour mission de définir, suivre la mise en oeuvre et évaluer les politiques et les stratégies en matiére de santé de la reproduction.

A ce titre, elle comprend les Services suivants :

  • Un Service de la Santé Maternelle et Néonatale ;
  • Un Service de la Planification Familiale et de la sécurisation des produits de la santé de la reproduction ;
  • Un Service de la Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  • Un Service de la Santé de l’Enfant ;
  • Un Service de la Santé de Reproduction des Adolescents et des Jeunes ;
  • Un Service de la logistique.

SOUS-SECTION 1 : Du Service de la Santé Maternelle et Néonatale

Article 73 : Le Service de la Santé Maternelle, Néonatale est chargé de :

  • Contribuer à l’élaboration et à l’évaluation des politiques et stratégies en matiére de santé de la mére et du nouveau-né ;
  • Planifier, coordonner, suivre les activités relatives à la santé de la mére et du nouveau-né et assurer la supervision formative ;
  • Conduire les évaluations SONU et assurer le monitoring des formations sanitaires SONU ;
  • Mettre en oeuvre le plan de développement des SONU ;
  • Coordonner la Surveillance des Décés Maternels et Néonatals et organiser la Riposte ;
  • Coordonner la lutte contre les cancers gynécologiques ;
  • Promouvoir la profession sage-femme ;
  • Veiller à la mise en oeuvre effective et systématique de la PTME dans toutes les activités de SMI/PF (CPNr, Accouchement, CPoN, ,Vaccination des enfants) ;
  • Veiller à l’acquisition des équipements, du matériel et des outils relatifs à la santé maternelle et néonatale ;
  • Veiller à la disponibilité des médicaments et consommables pour la santé maternelle, néonatale ;
  • Collaborer au développement de la promotion et du plaidoyer en faveur de la santé maternelle,néonataie ;
  • S’assurer de la prise en compte des interventions clés de la santé maternelle, néonatale dans les plans des Délégations Sanitaires Régionales et des Districts Sanitaires ;
  • S’assure de la disponibilité de l’offre des prestations en CPNr, CPoN, , PTME dans les formations sanitaires ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des prestataires de santé en, SMNI, CPNr, PTME, PCIME en collaboration avec le Service de suivi/évaluation et la S/DSIS ;
  • Coordonner la prise en charge des fistules obstétricales ;
  • Veiller à l’acquisition et à l’approvisionnement des régions en médicaments relatifs à ces prestations (Kits d’accouchement, Kits de césarienne, Kits pour la Fistules Obstétricales), à leur bonne répartition et à leur bonne gestion ;
  • Assurer la formation des Médecins et Techniciens pour la réparation des fistules en étroite collaboration avec le Centre National de Traitement des Fistules ;
  • Coordonner les recherches et études en matiére de fistules ;
  • Collaborer étroitement avec les institutions nationales, régionales et internationales pour promouvoir le Centre National de Traitement des fistules.

SOUS-SECTION 2 : Du Service de la Planificaation Familiale et de la Sécurisation des Produits de la Santé de la Reproduction (SPFSPSR).

Article 74 : Le Service de la Planification Familiale et de la sécurisation des produits de la santé de la reproduction est chargé de :

  • Contribuer à l’amélioration d’un environnemment favorable à la planification familiale ;
  • Faire le plaidoyer pour la création d’une ligne budgétaire pour l’achat des contraceptifs ;
  • Planifier, coordonner, suivre les activités relatives relatives à la Planification Familiale ;
  • Conduire la quantification des produits des contraceptifs
  • Contribuer au fonctionnement du Systéme d’information et de gestion logistique des produits contraceptifs ;
  • Collaborer au développement de la promotion et du plaidoyer en faveur de la planification familiale et la sécurisation des produits contraceptifs ;
  • S’assurer de la prise en compte des interventions clés de la santé maternelle, néonatale dans les plans des Délégations Sanitaires Provincales et des Districts Sanitaires ;
  • S’assurer de la disponibilité de l’offre des prestations planification familiale de qualité dans les formations sanitaires ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des prestataires de santé en planification familiale

SOUS-SECTION 3 : Du Service de la Santé de Reproduction de l’Homme (SSRH)

Article 75 : Le Service de la Santé de Reproduction de l’Homme est chargé de :

  • Contribuer à l’élaboration et à l’évaluation des politiques et stratégies en matiére de Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  • Veiller à l’acquisition des outils de communication relatifs à la Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  • Collaborer avec tous les partenaires nationaux et internationaux intervenant dans la Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  • Veiller à la prise en compte de l’approche genre dans les interventions de Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  •   S’assurer de la prise en compte des interventions clés de la Santé de la Reproduction de l’Homme et des Personnes Agées dans les plans Délégations Sanitaires Reproduction de l’Homme danse les structures sanitaires ;
  • S’assurer de la disponibilité de l’offre des prestations de PF pour les individus et les couples dans les formations sanitaires ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des prestataires de Santé de la Reproduction de l’Homme ;
  • Veiller à l’acquisition, la mise à disposition des équipements, matériel et outils IEC relatifs à la Santé de la Reproduction de l’Homme dans les régions selon les besoins, à leur bonne répartition et à leur bonne gestion ;
  • Participer activement aux événements relatifs au bien-être des personnes âgées ;
  • S’assurer de la disponibilité de l’offre des prestations de la Santé de reproduction de l’Homme dans les formations sanitaires.
  • Suivre l’évolution des indicateurs relatifs à la sante de reproduction de l’Homme.

SOUS-SECTION 4 : Du Service de la Santé de l’Enfant (SSE)

Article 76 : Le Service de la Santé de l’Enfant est chargé de :

  • Contribuer à l’élaboration et à l’évaluation des politiques, stratégies en matiére de santé de l’enfant ;
  • Suivre de la prise en compte des activités de promotion de la santé de l’enfant dans les soins de santé, du suivi de la croissance et du développement de l’enfant et de la lutte contre les maladies infantiles et génétiques ;
  • Planifier,coordonner et suivre les activités relatives à la santé de l’enfant ;
  • Veiller à l’acquisition des équipements, matériel et outils de communication relatifs à la santé de l’enfant ;
  • Veiller à la disponibilité des médicaments et consommables pour la santé de l’enfant ;
  • Collaborer avec tous les partenaires nationaux et internationaux intervenant dans la santé de l’enfant ;
  • S’assurer de la disponibilité de l’enfant dans les à tous les niveaux ;
  • S’assurer de la disponibilité de l’offre de ces prestations dans les formations sanitaires ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des prestataires de santé en surveillance préventive et prise en charge correcte de l’enfant ;
  • Suivre l’évolution des indicateurs y relatifs en collaboration avec le Service Suivi/Evaluation et la SDSIS ;
  • Planifier et exécuter le renforcement des prestataires de santé en PCIME ;
  • Suivre l’évolution des indicateurs relatifs à la l’enfant, PTME,et la PCIME en collaboration avec le Service de suivi/évaluation et la DSIS ;
  • Contribuer au plaidoyer pour l’application effective de l’Ordonnance N 006/PR/2015 portant Interdiction du Mariage d’Enfants.

SOUS-SECTION 5 : Du Service de la Santé de Adoleseents et des Jeunes (SSRAJ)

Article 77 : Le Service de la Santé de Reproduction des Adolescents et des Jeunes est chargé de :

  • Elaborer et veiller à la mise en oeuvre de la politique de la promotion de la santé des Adolescents et des Jeunes y compris la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes (SAJ/SSRAJ) ;
  • Collaborer étroitement avec le Ministére de la Culture/Jeunesse, ASTBEF, PCLS, AMASOT, APMS pour répondre aux besoins des adolescents et jeunes en matiére de SR ;
  • S’assurer de la prise en compte de la SAJ/SSRAJ dans les politiques et stratégies du Gouvernement en matiére de la promotion de la santé de reproduction des adolescents et jeunes ;
  • Contribuer au renforcement des capacités des prestataires en SAJ/SSRAJ ;
  • Renforcer les activités relatives à la SAJ/SSRAJ dans les centres de jeunesse ;
  • Promouvoir et appuyer les associations des jeunes qui oeuvrent pour l’amélioration de la santé des adolescents et des jeunes ;
  • Contribuer à la formation et à l’équipement des pairs éducateurs jeunes dans les régions en milieu scolaire et non scolaire ;
  • Veiller à l’acquisition, la mise à disposition des équipements, matériel et outils de communication relatifs à la SAJ/SSRAJ ;
  • Contribuer au développement de plaidoyer en faveur de la SAJ/SSRAJ et de leur promotion ;
  • Collaborer étroitement avec tous les partenaires nationaux et internationaux intervenant dans la SAJ/SSRAJ ;
  • Suivre l’évolution des indicateurs relatifs à la SAJ/SSRAJ ;
  • Suivre l’évolution des indicateurs relatifs à la SAJ/SSRAJ (disponibilité, utilisation et qualité) en collaboration avec la SDSIS ;
  • Collaborer étroitement avec tous les partenaires nationaux et internationaux intervenant dans la SAJ en milieu scolaire et universitaire ;
  • Faire le plaidoyer pour la disponibilité des services de SAJ/SSRAJ à tous les niveaux.

SOUS-SECTION 6 : Du Service de la Logistique (SL)

ARTICLE 78 : Le Service de la Logistique est chargé de :

  • Veiller au bon fonctionnement général de processus de la chaine d’approvisionnement des produits de santé de la reproduction selon le standard afin d’assurer son efficacité ;
  • Appuyer la Direction de la Santé de Reproduction dans la définition des processus, de gestion et approvisionnement dans le respect des protocoles et des réglementations nationales ;
  • Commander, recevoir les produits contraceptifs selon les procédures et les directives de gestion des produits de la SR;
  • Coordonner la livraison, la réception et l’enregistrement des commandes afin de garantir une gestion efficace ;
  • Veiller à l’approvisionnement efficace des Pharmacies Provinciales d’Approvisionnement pour mieux contrôler, analyser et prévenir les ruptures de stock ou d’éviter que les médicaments ne se périment ;
  • Rendre compte de la consommation dans le respect des protocoles, alerter sur les modes de consommations inhabituelles et anticiper les besoins à venir afin de garantir la disponibilité ;
  • Déterminer et exprimer les besoins en contraceptifs et autres produits de SR à partir des besoins des formations sanitaires une (1) fois par an et/ou suivant les besoins. Ces besoins consolidés sont transmis à l’UNFPA à travers une requête officielle de la sous-direction de la santé de la reproduction ;
  • Appuyer Les points focaux FP2020 dans la mise en oeuvre du plan de travail FP2020 du Tchad et envoyer les données nationales de la planification familiale à Track20 ;
  • Aider à la formation du personnel en charge de la gestion des produits SR dans les PRA, Districts et Centres de Santé ;
  • Cpllecter les données de consommation nationale et transmettre par un rapport logiciel (RSPA) aux donateurs mondiaux (USAID, UNFPA, FP2020, WAHO, RHSC, etc.) pour une prise des décisions.