Renforcer les capacités des jeunes Médecins généralistes à gérer correctement les services et programmes au niveau des structures sanitaires

Le sujet est au centre du séminaire de formation des jeunes médecins dont les travaux viennent de commencer ce lundi 18 mars 2019 a DARDA.

Cette formation d’une durée d’ un mois à pour but d’accroître les compétences en management des districts sanitaires des jeunes médecins généralistes, notamment les médecins chefs des Districts , les médecins chefs des hôpitaux et les médecins traitants pour une meilleure gestion des services et programmes de santé.

La Politique Sanitaire Nationale du Tchad est articulée autour de la pyramide à trois niveaux dont la pierre angulaire est le district sanitaire, lieu de rencontre par excellence des acteurs de la santé et de la population.

Aussi la mise en place du système de santé à trois niveaux et surtout son exécution à travers le Paquet Minimum des activités( P M A ) et le Paquet Complémentaire des Activités ( P C A ) exigent des compétences efficaces des agents de santé de terrain et surtout des médecins de district.

A une époque donnée force est de constater que, la responsabilité des districts était confiée aux jeunes médecins nouvellement intégrés à la fonction publique et liée à la disposition du Ministère de la Santé Publique, sans aucune expérience des programmes ni de gestion des ressources mises à leur disposition.

Les missions de supervision du niveau central ont décelé ces insuffisances liées à la gestion des activités des districts, ce qui a amené le Ministère de la santé Publique à mettre en place une formation complémentaire des jeunes médecins avec une évaluation obligatoire de tous les médecins stagiaires.

Ainsi cette décision a été matérialisée par la création en 1997 d’une commission nationale chargée de la formation complémentaire des jeunes médecins généralistes.

Le Directeur Général Adjoint du Ministère de la Santé Publique docteur HAMIT MAHAMAT AHMAT, a indiqué que les jeunes médecins généralistes ayant bénéficié de la formation complémentaire s’acquittent avec satisfaction de leur tâche de ménager dans leur lieu d’exercice.

Cette satisfaction selon lui est d’autant plus grande , car le présent séminaire concourt bien à l’atteinte des objectifs qui s’est fixé son Excellence IRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad, Chef de l’État, Chef du Gouvernement dans son quinquennat social en général et l’amélioration de la vie du monde rural en particulier, ou la santé occupe une place de choix.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP

2019-03-21T12:38:06+00:00