Subvention de 26,5 Milliards de FCFA par le fonds mondial

26,5 milliards de FCFA seront débloqué par le Fonds Mondial au Tchad, à travers le Ministère de la Santé Publique, pour la lutte contre le VIH SIDA et la TUBERCULOSE pour la période 2019-2021.

Les deux subventions ont été signées entre le Ministère de la Santé Publique et le Fonds Mondial.

La cérémonie de signature de ces nouvelles subventions a eu lieu le mercredi 08 mai 2019 en présence du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République KALZEUBE PAHIMI DEUBET.

Deux conventions de 40,50 milliards (25,56 milliards) destinés pour la lutte contre le VIH SIDA, la Tuberculose et le Paludisme.

Ces deux subventions permettront d’assurer la prise en charge des personnes atteintes du SIDA, et surtout de la lutte contre le paludisme et la Tuberculose au Tchad.

Le Gouvernement tchadien et les partenaires techniques et financiers s’engagent pour lutter contre ces trois maladies qui continuent à faire des victimes.

La Directrice Régionale Afrique centrale du Fonds Mondial, Madame TINA DRASER, a souligné que son institution est très heureuse de s’associer à ces innovations qui permettront de faire des avancées significatives.

Ces subventions selon elle permettront également :

👉 d’accroitre le nombre de personnes séropositivités mises sous anti-rétro viraux à 81,390 en fin 2021 (un taux de couverture des besoins de 67%),

👉 de traiter 6,390 femmes enceintes séropositivites afin de prévenir transmission du VIH/SIDA à leurs nouveaux nés ( soit un taux de couverture de 83%),

👉 de dépister et traiter 19,261 cas tuberculeux d’ici 2021.

La Directrice Régionale Afrique centrale du Fonds Mondial, Madame TINA DRASER, souhaite, au nom du Directeur Exécutif, assurer une nouvelle fois le soutien et la collaboration pleine et entière de l’équipe du Fonds Mondial dans la phase cruciale d’exécution de ces nouvelles subventions qui commencent dans un bref délai.

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, au nom de toute la population tchadienne bénéficiaire de cette aide et surtout pour le choix porté sur le Ministère de la Santé Publique pour la première fois comme principal récipiendaire pour la gestion des dites subventions, c’est une importante confiance au Gouvernement.

Il a salué l’engagement personnel du Président de la République, Chef de l’État qui n’a jamais cessé de leur donner des orientations clairvoyantes pour améliorer la santé des populations.

La santé est la priorité des priorités, et cet aboutissement est aussi le fruit de leadership du Chef de l’État.

AZIZ MAHAMAT SALEH, a rassuré la délégation que ces subventions seront gérées dans le respect des règles de l’art pour minimiser les risques de dépenses non conformes et ce, en mettant en place un cadre de recevabilité périodique dans lequel les résultats techniques et financiers seront présentés et discutés.

Ces deux nouvelles subventions visent également à contribuer au renforcement du système de santé notamment le volet communautaire à travers un appui à 2,208 Agents de Santé Communautaire qui feront le lien entre les populations et les services de santé réduisant ainsi les défis de répartition géographique des formations sanitaires.

Cet investissement portera aussi sur l’amélioration:

👉 de la chaine d’approvisionnement,

👉 du système de gestion des produits de santé et

👉 du système de collecte des données.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-05-12T04:27:08+00:00