WADI FIRA : Lancement officiel des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite

Le lancement officiel des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite couplées aux activités de santé mixtes et intégrées au profit des populations nomades et zones d’accès difficiles, dans la province de Wadi Fira, a eu lieu le jeudi 11 avril 2019.

La campagne nationales de vaccination contre la poliomyélite, du 12 au 15 avril 2019, couplée à l’extension des activités de vaccination de routine en direction des populations nomades dans le district d’iriba, la supplementation en vitamine A et le deparasitage est assurément le reflet de la volonté politique des autorités tchadiennes.

Pour cette campagne de plus de trois millions d’enfants âgés de 0 à 5 ans contre la poliomyélite; et plus de 1000 enfants nomades âgé de 0 à 59 mois seront vaccinés contre les maladies cibles du Programme Élargie de Vaccination.

Le Représentant du Représentant de l’UNICEF Célestin Traoré a mentionné, au nom des partenaires du système des nations unies, que le district d’Iriba est immense, avec une dispersion de la population et une topographie rendant les déplacements difficiles, et un enclavement relatif pendant toute la saison pluvieuse.

Pour lui, tous ces défis subsistent dans un contexte logistique très limité, notamment en ce qui concerne la chaîne de froid et les moyens roulants.

À cela, il faut ajouter la présence des réfugiés dans le champ de Touloum et d’Iriba; et aussi l’arrivée massive des transhumances des provinces voisines qui nécessitent des efforts supplémentaires pour le système de santé.

Docteur Célestin Traoré a ajouté qu’il faut redoubler d’efforts et de créativité en vue de réduire significativement tous les facteurs de risques susceptibles de favoriser la ré-emergence de la poliomyélite au Tchad.

Le Ministre de la Santé Publique, AZIZ MAHAMAT SALEH, a déclaré que son département, avec l’appui de ses partenaires, ont planifié d’organiser quatre campagnes dont une nationale et trois locales.

L’engagement politique et communautaire continus, autant que les investissements dans le domaine de la vaccination contre la poliomyélite au Tchad, reflètent, sans équivoque, la volonté de toutes les parties engagées dans l’éradication de la poliomyélite à renvoyer dans les oubliettes et dans un délai voulu imminent une lutte pleine de mérite, entreprise depuis août 2016, en riposte aux cas de polio virus sauvage dans l’État de Borno au Nigeria.

Il a exhorté toutes les autorités, à différents niveaux d’Iriba, à sensibiliser les populations de leur circonscription administrative à se faire vacciner contre les maladies évitables par la vaccination.

Des moustiquaires imprégnées seront distribuées aux mères d’enfants au cours de cette campagne de vaccination.

Rédaction

Nadji Ndoumanbé Kaldor

Attaché de Presse et de Relations Publiques MSP.

2019-04-14T00:28:54+00:00